Sneakers & Movies

-

On les appelle en France des baskets voire des tennis car les sneakers étaient, avant tout, liées à une pratique sportive. C’est là que nous découvrions les tout nouveaux modèles, aux pieds de sportifs. Si une marque lançait un nouveau produit, il était d’abord imaginé pour la performance. Il fallait alors feuilleter un magazine ou voir des retransmissions de compétition pour apercevoir les nouveaux coloris et silhouettes. Les marques ont su également peu à peu se démarquer avec une approche plus lifestyle de leurs modèles. Le cinéma et la télévision sont en plein essor au début des années 1980 et permettent de véhiculer des messages et des tendances. Cela s’accentuera les décennies suivantes et on ne sait d’ailleurs plus en 2013 lorsqu’un héros porte un produit car la marque sponsorise le film ou parce qu’il l’affectionne véritablement (cf. les derniers James Bond). Les plus grandes marques de sport ont vite compris que les films seraient un bon moyen de « placer un produit » et cela a donné plusieurs scènes de légende. Il n’y a pas non plus que du « placement produit » dans notre sélection. Plusieurs films authentiques sur la culture « street » ou « hip hop » avec des réalisateurs amateurs de sneakers ont également été sélectionnés. La plupart de ces films a d’ailleurs marqué notre génération avec des scènes mythiques.

————

Do the Right Thing – Nike Air Jordan IV

Spike Lee avec  « Do the Right Thing », sorti en 1989, propose une scène culte du personnage Buggin’ Out chaussé de sa toute nouvelle paire de Air Jordan IV « White Cement ». Un jeune cycliste blanc, portant le maillot de Larry Bird, bouscule Buggin’ Out laissant ainsi une grosse trace sur sa paire de sneakers. Une altercation verbale éclate entre les deux personnages créant ainsi un véritable attroupement dans le quartier. Spike Lee a certainement voulu montrer, par le biais de cette scène, les conflits de communauté à travers deux clichés : Michael Jordan serait l’icône des « Noirs-Américains » alors que Larry Bird le serait pour les « Blancs-Américains ». Spike Lee dévoile un peu plus sa passion pour les sneakers avec une seconde scène montrant Buggin’ Out en train de nettoyer sa paire de Jordan à l’aide d’une brosse à dents sur une bouche d’incendie.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

————

Space Jam – Nike Air Max Triax

Le film d’animation américain, Space Jam, qui met en scène Michael Jordan et les Looney Tunes est culte lorsqu’il s’agit de parler de sneakers. On y voit bien évidemment la Air Jordan XI « Space Jam » mais aussi d’autres paires emblématiques de la marque à la virgule. Michael Jordan porte, par exemple, une paire de Nike Air Max Triax lorsque son Bulldog lui saute dessus.

Image de prévisualisation YouTube

————

Back to the Future II – Nike Air Mag

Back to the Future II fait partie des plus grands classiques lorsque l’on évoque les sneakers et le cinéma. Marty McFly porte en effet dans ce second volet une Nike Air Mag à laçage automatique dotée d’un coloris « aqua – gris » incroyable et d’une semelle mouchetée. La paire de sneakers est censée, dans le film, sortir en 2015. Nike a néanmoins voulu récompenser les différents collectionneurs et passionnés de sneakers en rééditant ce modèle pour la première fois en 2011 afin d’aider l’association de Michael J Fox. Certes la paire n’a pas été éditée avec son système de laçage automatique mais Nike aurait déposé un brevet pour cette technologie…

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

————

Game of Death – Onitsuka Tiger Tai Chi

L’acteur Bruce Lee a popularisé, par le biais du film Game Of Death, la marque Onitsuka et plus précisément le modèle Tai Chi puisqu’il les portait lors de ses différents combats (notamment celui contre Kareem Abdul Jabbar). Les amateurs de Lee savent qu’il y a eu plusieurs versions du film et il porte parfois des versions différentes. Vous pouvez d’ailleurs apercevoir sur l’image qu’illustre l’article qu’une paire d’adidas a été maquillée en Onitsuka. Quentin Tarentino rendra hommage à cette paire de sneakers dans la saga Kill Bill en faisant porter la même tenue à Uma Thurman. La marque profitera de cet engouement pour rééditer ce modèle qui connaitra un franc succès. À noter que cette paire de sneakers a également inspiré Nike pour la création d’une Nike Zoom Kobe V et d’un pack Nike « Kill Bill ».

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

————

The Goonies – Nike Sky Force Hi

« The Goonies » est un film d’aventure américain sorti en 1985 qui raconte l’histoire de quelques adolescents à la recherche d’un trésor. Véritable mythe pour les jeunes ayant grandi à l’époque du film, ces héros doivent traverser différentes cavernes qui ont été construites par le pirate Willy Le Borgne. L’un des héros porte durant cette expédition une paire de Nike Sky Force Hi montée sur ressorts.

Image de prévisualisation YouTube

————

White men can’t jump – Nike Air Command Force

La Nike Air Command Force également connue sous le nom de Nike Air « Robinson » fait partie des sneakers basketball mythiques des années 1990. La paire est portée à l’écran par Woody Harrelson dans le film « White men can’t jump ». Il la porte d’ailleurs à plusieurs reprises pour aller défier les joueurs de basket les plus coriaces des playgrounds de Los Angeles.

Image de prévisualisation YouTube

————

Beat Street – Puma Suede

La marque Puma s’associe en 1984 à « Beat Street » afin d’être le fournisseur officiel des sneakers du film. Puma réalise ainsi un excellent coup marketing puisqu’elle a fait de sa Puma Suede, un modèle référence pour les différents passionnés de Hip-Hop des années 1980. C’était d’ailleurs à l’époque déjà très légitime car le modèle avait été adopté par de nombreux b-boys New-Yorkais.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

————

Batman – Nike Air Trainer III

Le designer emblématique de chez Nike, Tinker Hatfield, réalise en 1989 une paire de sneakers-boot dédiée au nouveau film de Tim Burton, Batman. La marque Nike ressort gagnante de cette expérience en étant affiliée à l’un des héros les plus populaires de sa génération. Cette expérience a également été très efficiente pour Tinker Hatfield car il s’inspirera en 1991 de ce modèle pour concevoir la Air Jordan VI.

Image de prévisualisation YouTube

————

She’s Gotta have It – Nike Air Jordan I

Spike Lee introduit en 1986, par le biais du film « She’s Gotta Have It« , la Air Jordan 1 qui vient tout juste d’être réalisée pour le nouveau joueur des Bulls, Michael Jordan. Spike Lee incarne le rôle de Mars Blackmon (personnage qui deviendra une icône emblématique des différentes publicités Air Jordan), l’un des trois amants de Nola Darling. Il décide ainsi de rendre hommage à Michael Jordan en chaussant le personnage qu’il incarne d’une paire de Air Jordan I. Mars Blackmon reviendra un peu plus tard dans les fameuses pubs Nike avec sa casquette de cycliste sur la tête !

Image de prévisualisation YouTube

————

Forrest Gump – Nike Cortez

Forrest Gump reçoit de la part de Robin Wright une paire de Nike Classic Cortez qu’il caractérisera immédiatement de « meilleur cadeau du monde ». Les différents passionnés de sneakers affirmeront même que c’est grâce à cette dernière que Tom Hanks, alias Forrest Gump, court si bien. À noter que la production avait choisi le modèle original de 1972 tout en recréant la boite d’origine. C’est le grand retour de la Nike Cortez et Nike en profite pour rééditer plusieurs coloris. Forrest Gump sera d’ailleurs consacré avec plusieurs récompenses mondiales pour ce rôle.

Image de prévisualisation YouTube

————

Beverly Hills Cop – adidas Country

Beverly Hills Cop (le flic de Beverly Hills) est une série de films qui est sortie entre 1984 et 1994 dont le personnage principal, Axel Foley, est interprété par l’acteur Eddie Murphy. Axel Foley décide de porter une paire d’adidas Country afin d’être à l’aise dans ses différents déplacements. L’adidas Country arbore un coloris noir/blanc plutôt sobre pour le cinéma. Axel possède son look inimitable qui reviendra dans chaque opus : paire de sneakers accompagnée d’un jean et d’une varsity jacket.

Image de prévisualisation YouTube

————

Terminator – Nike Vandal

Le réalisateur, scénariste et producteur canadien, James Cameron, a réalisé en 1984 le film Terminator mettant en avant les différents voyages dans le temps et la menace que pourraient représenter les robots intelligents. Kyle Reese est ainsi chargé de s’occuper de la sécurité de Sarah Connor mais il n’a malheureusement pas de sneakers puisqu’il débarque du futur. Il choisit au hasard une paire de Nike Vandal, ce qui créa un véritable « buzz » pour la marque.

Image de prévisualisation YouTube

————

Boyz N The Hood – Nike Air Flow

Le jeune américain, Tre, souhaite poursuivre des études supérieures avant de partir vivre chez son père après une bagarre à l’école. Il va ainsi évoluer dans un univers ghetto sombre et être confronté aux différents problèmes pouvant être rencontrés dans ce milieu, à savoir racisme, pauvreté, proliférations d’armes ou encore trafic de drogues. Ce film regorge de moments cultes liés à la culture Hip-Hop. On y voit d’ailleurs plein de belles paires de sneakers et notamment cette Nike Air Flow encore très peu connue à l’époque.

Image de prévisualisation YouTube

————

A life Aquatic – adidas Zissou

Le film « A life Aquatic » de Wes Anderson est considéré comme un film culte pour les sneakers et surtout la marque adidas. En effet, la marque aux trois bandes a retravaillé son modèle adidas Originals Rom pour y appliquer un coloris bleu et jaune totalement inédit. Cette paire de sneakers porte le même nom que celui du personnage principal, à savoir « Zissou ». Elle est totalement exclusive au film puisqu’elle n’a jamais été commercialisée, ce qui ne porte pas forcément préjudice à la marque adidas car les différents fans se sont rabattus sur les modèles déjà existants.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

————

He Got Game – Nike Air Jordan XIII

On sait désormais que Spike Lee est un véritable passionné de sneakers. Il ne manque pas une occasion pour faire un clin d’oeil à la série Air Jordan. Dans He Got Game, son film consacré à un jeune joueur en passe de devenir NBAer (interpreté par Ray Allen), Denzel Washington (dans rôle du père de Ray Allen) entre dans un magasin de sport pour acheter une paire de sneakers (Air Jordan XIII) afin de défier son fils sur les terrains de basketball. Là encore le réalisateur New-Yorkais ne se prive pas en mettant en avant l’une des plus belles réalisations de chez Jordan Brand.

Image de prévisualisation YouTube

————

Juice – Reebok Pump Twilight Zone

En 1992, Ernest Dickerson réalise le film Juice dont l’un des héros est le rappeur américain Tupac Shakur. L’icône du gansta rap ‘made in California’ possède tous les codes de cette culture et porte une paire de Rebok Pump Twilight Zone (la paire du joueur NBA, Dominique Wilkins) dans le film. La marque Reebok connaitra un véritable succès avec ce film car le rappeur américain possède alors l’une des plus grandes influences dans le monde du Hip-Hop et d’autres modèles Reebok sont portés tout le long du film : Reebok Omni Zone, Reebok Court Victory

Image de prévisualisation YouTube

————

Aliens – Reebok Alien Stomper

Reebok s’est associé à l’équipe de réalisation du film « Alien » en 1979 pour concevoir une paire de sneakers qui sera portée par Sigourney Weaver dans son rôle d’Ellen Ripley. Cette Reebok Alien Stomper s’inspire du design des Reebok BB Series et dispose d’un coloris gris et rouge. Ce modèle a connu un véritable succès sur le grand écran et la marque a décidé de la rééditer à plusieurs reprises pour le plus grand bonheur des passionnés de cette saga. On notera néanmoins que les rééditions ne sont pas identiques à celles portées par Ripley qui possède une version plus haute.

Image de prévisualisation YouTube