Interview de James Thompson, Footwear Designer adidas Originals et créateur de la Deerupt

-

Peux-tu te présenter ?

Je suis James Thompson et je suis Global Senior designer chez adidas Originals. Je travaille chez la marque depuis trois ans désormais mais je dessine des sneakers depuis 10 ans. J’ai commencé par étudier le design industriel et j’ai rapidement plongé dans la culture streetwear. J’avais en effet une obsession pour les chaussures depuis le plus jeune âge. Cette obsession a influencé mon approche pendant mes études et j’ai vraiment mis l’accent pendant mes études sur le design de chaussures afin de me permettre d’entrer dans cette industrie.

Comment se déroule le processus de création d’une paire de sneakers ?

Tout ce que nous créons est ancré dans la mémoire collective. Une fois que le processus de création débute, nous travaillons avec des croquis, de la création numérique 3D et avec des modèles faits à la main afin de déterminer la forme et l’apparence de la pièce. Toute la conception évolue au cours des étapes de développement et notamment les échanges avec les usines de fabrication. C’est aussi le consommateur qui est au centre de nos débats, adresser le bon modèle à la bonne personne.

Quel est le projet sur lequel tu as préféré travailler ? Peux-tu nous donner quelques anecdotes ?

Parmi les projets qui ont été réalisés jusqu’à présent, je suis très fier du travail effectué par l’équipe de conception pour les projets Crazy 1 et Crazy 8 ADV. C’était la première fois que nous consacrions tout notre temps sur un classique basketball de la marque afin de le réinventer avec une vision plus contemporaine, du XXIème siècle. C’était aussi un challenge intéressant car je ne suis pas forcément un grand fan de basketball. Cela a constitué un défi supplémentaire pour moi afin de comprendre le consommateur, ses besoins et ses attentes. Cette stimulation à la fois créative et culturelle a été un véritable plus et je suis très heureux d’avoir été partie intégrante de ce projet.

Peux-tu partager quelques informations sur la conception de la Deerupt ?

Une fois que nous avons déterminé que la semelle « grille », utilisée sur les chaussures adidas pour courir dans les années 80, serait l’élément de conception central, nous l’avons expérimentée sur différentes tailles, couleurs et techniques. Nous avions un échantillon de la Deerupt dans notre espace de conception et les personnes étaient très intriguées par son aspect, toujours à vouloir la toucher en la prenant en mains, de l’inspecter et de jouer. C’est à ce moment-là que nous avons su que nous étions sur quelque chose. 

Quel modèle aurais-tu rêvé de concevoir ?

Si j’avais pu concevoir l’un des modèles iconiques ZX, par exemple la 8000, j’aurais été très heureux. J’ai été chanceux d’échanger avec son designer et c’était une rencontre très constructive.

Si vous aviez l’occasion de concevoir quelque chose d’autre (objet, voiture, architecture…) ?

Si je devais concevoir quelque chose d’autre, ce serait dans le monde de l’automobile. Les intérieurs et les jantes en alliage ont toujours attiré mon attention. Le design d’une roue peut considérablement influencer la perception d’un véhicule et cela m’intrigue.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut devenir designer de chaussures ?

Il faut dessiner et s’entrainer tout le temps et s’assurer que c’est quelque chose que vous voulez faire sur le long terme. Dessiner permet d’améliorer sa compréhension de la forme et de la proportion, puis il faut réaliser des maquettes pour vraiment comprendre le concept dans votre tête. Ce sont des choses à répéter pour avoir l’opportunité d’entrer dans cette industrie. Vous pouvez également vous balader sur instagram à la recherche de bons contenus sur le sujet.

Cette adidas Deerupt Runner est déjà disponible, en plusieurs coloris, sur notre boutique en ligne SNKRS.COM au tarif de 99€.