Interview Tekilatex – Nike ACG

-

tekilatex nike acg

Tekilatex nous partage son amour pour la gamme Nike ACG.

On ne présente plus Tekilatex, artiste multi-casquettes qui oeuvre dans notre univers depuis très longtemps déjà (TTC, Party de plaisir, Institubes, Overdrive infinity, Easy Pizza Riderz, Megalopolis, Boiler Room France, Institubes, Sound Pellegrino). Nous avions prévu de l’interviewer sur les sneakers au début des années 2000 et ça ne s’était enfin de compte pas fait. Teki est passionné par tellement de choses qu’on aime également, on savait que notre chemin se croiserait à nouveau. On a profité du prochain lancement Nike ACG pour lui poser trois questions sur cette gamme qu’il affectionne tant.

– Que penses-tu de ce retour de la gamme Nike ACG originelle ?

C’est un rêve devenu réalité pour un fan d’ACG comme moi. Les associations de couleurs (une base sobre avec des accents/splash de couleurs néon) qui sont le trademark historique d’ACG étaient un peu absentes des dernières collections avant cet été et ça me manquait énormément. Pour être honnête, la ligne retro de cet été était superbement réalisée, avec un sizing parfait pour ma corpulence et fidèle aux tailles des 90s plutôt baggy, sans fausse note.  ACG a toujours eu plusieurs incarnations à travers l’histoire de Nike. Il y a 3-4 ans, ils ont voulu en faire une ligne plus urbaine et tournée vers le techwear en créant Nikelab ACG et en confiant cette ligne à Errolson Hugh le designer génial de la marque Acronym. Il y a eu des saisons magnifiques, très sobres, souvent en exploitant une palette de couleurs sombres sur des pièces monochromes dotées de matériaux techniques, et cette opération a donné une nouvelle impulsion à la ligne ACG, soudain les geeks de vêtements techniques et fonctionnels s’intéressaient à nouveau à la gamme, et de l’autre côté les « hypebeasts » fans du look « Goth Ninja » typique des créations du designer ont tout de suite adopté la ligne. Malheureusement le contrat d’Errolson touche à sa fin et il n’y aura qu’une dernière saison de Nikelab ACG. Maintenant que l’image de la ligne est à nouveau au top, Nike ont décidé de capitaliser dessus et de ré-interpreter des classiques d’ACG qui incarnaient déjà l’innovation et la technicité dans les années 90 en relançant une ligne ACG un peu « rétro ». J’aurais adoré que la ligne Nikelab ACG d’Errolson et la ligne retro cohabitent pour représenter deux facettes de cette gamme. J’espère que Nike n’abandonneront pas l’aspect innovant et technique de Nikelab ACG. Après Errolson Hugh ils pourraient confier la ligne à des créateurs contemporains innovants qui allient mountaineering et style, je pense aux gens derrière And Wander ou Meanswhile, dont les travaux possède déjà un ADN similaire à celui d’ACG. À mon avis, la Nike React Element 87 a déjà le look qu’aurait pu avoir une collaboration entre And Wander et Nike.
 
and wander 
– Qu’est-ce que cette gamme t’évoque ?
 ACG est une gamme créée à la fin des années 80 d’abord pour l’exploration, la randonnée, les sports de montagne, le trail et les activités d’extérieur. Mais très vite la rue et le hip hop se sont emparés de cette esthétique. Les hustlers avaient besoin de vêtements versatiles, solides, rugueux et qui tiennent chaud pour survivre dehors pendant de longues heures sous la météo capricieuse de la côte est des Etats Unis. Les graffiti artistes se sont tout de suite identifiés aux éclaboussures de peintures trademark de la semelle des Mowabb. Les rappeurs ont tout de suite adopté les looks extravagants, les couleurs flashy et l’aspect « tenue de super-héros » de la gamme. De Grand Puba à Raekwon, beaucoup de rappeurs des 90’s se sont mis à porter du ACG. Les Japonais, obsédés par les vêtements de montagne et de randonnée, ont aussi été séduits par le côté innovant et technique de la marque. Etant à la fois fan de rap et de Japon, ça a eu une grande influence sur moi. Les colorways des robots dans Evangelion, ou même de Megatron dans Transformers, c’est presque des colorways ACG !  Ca représente le futur, que ce soit le futur des années 90 ou le futur de maintenant. La plupart des gens ont toujours trouvé les modèles ACG trop compliqués, trop bizarres, avec des associations de matériaux et de couleurs trop extrêmes, mais pas moi. Tout le monde porte du Nike mais seuls les vrais connaisseurs obsédés par le futur comprennent ACG.
 
raekwon nike acg
 
 
 
– Ya t’il un modèle particulier que tu aimerais voir revenir ?
 
Pour ce qui est des vêtements, sans aucun doute le Devil’s Tower Pullover, une Polaire ACG des années 90 super confortable dont tous les coloris mettent la pression et incluent des tons typiques des 90’s jamais revus nulle part depuis. Dans le genre polaire zippée, la Makalu est aussi super bien. L’anorak Cero Torre est également légendaire.
 
Pour ce qui est des chaussures, j’attends vraiment une ré-édition de la Air Escape. C’est la cousine un peu plus casual et un peu plus « botte » de la Mowabb (le classique ultime maintes fois réédité), et on y retrouve la même semelle tachetée, les mêmes tons terreux opposés aux détails fluos mais dans une version plus facile à porter qui va avec tout. J’aimerais aussi qu’ils ressortent la Lava Dome 2000 avec sa silhouette inimitable et son logo trop stylé. J’aimerais beaucoup un retour de la Air Terra ACG aussi, la chaussure qui à donné naissance à ce spinoff d’ACG qu’est la gamme Terra. Et pendant qu’on y est, après le succès du retour de la Humara l’année dernière, ce serait incroyable d’assister au retour de sa cousine la Terra Humara. (ndlr : l’interview date de juillet, la paire est désormais annoncée pour cette année)
 
Puisqu’on parle de spinoffs d’ACG, j’aimerais aussi mentionner que j’attend également un retour d’Aqua Gear, la ligne dédiée aux sports marins avec des couleurs incroyables et des matières qui sèchent immédiatement. Le contrepied estival idéal à la gamme plutôt hivernale qu’est ACG.
 
nike aqua gear