Nike Air Max

Bill Bowerman et Phil Knight, les fondateurs de la marque américaine Nike, ne cessent de vouloir se démarquer de la concurrence. Ils vont rapidement chercher à développer une technologie permettant d’offrir un meilleur amorti aux athlètes. C’est un ingénieur pour la NASA, nommé Marion Franklin Rudy, qui proposera en 1977 un système d’amorti réalisé à l’aide de coussins d’air. Fabriquée pour le marathon d’Honolulu de 1978, la Nike Air Tailwind est la première paire de sneakers équipée du système de coussin d’Air.

En 1985, la firme de l’Oregon fait appel à son designer maison (d’abord embauché en tant qu’architecte), Tinker Hatfield, afin de concevoir un modèle performant dont le design novateur resterait à jamais dans les mémoires. C’est lors d’un voyage à Paris que ce dernier fut inspiré par la façade du Centre Georges Pompidou. Le design très original de ce bâtiment lui donne l’idée de rendre visible la bulle d’air.

En 1987, la saga Nike Air Max est lancée avec l’Air Max 1 qui voit le jour dans une version « White/Varsity Red » et qui deviendra un des modèles iconiques de la marque. Cette sneaker sera ensuite déclinée dans de nombreux autres coloris. Le système d’amorti sera repris à plusieurs reprises avec notamment les Air Max Light, Air Max 90, Air Max BW… De nombreux modèles sont venus agrandir la famille Air Max au fil du temps, et notamment à partir de 1995 et 1997 où de nouvelles déclinaisons affichant plus de bulles d’air font leur apparition. Aujourd’hui, les Nike Air Max sont devenues de véritables icônes dans le monde des sneakers et font désormais partie intégrante du paysage urbain et de la mode. La petite dernière Nike Air Max en date affiche seulement de l’air et vient consacrer 30 années d’Air Max. Elle se dénomme Nike Air VaporMax.

SNKRS.COM vêtements