adidas Ultra Boost

L’adidas Ultra Boost est apparue en boutiques en février 2015 dans son coloris noir et violet originel, portée par plusieurs athlètes professionnels : Yohan Blake, David Villa et Sammy Watkins. Cette paire révolutionnaire consiste en une semelle à technologie Boost réalisée à partir d’empiècements en TPU comprimés. Le produit une fois fini offre aux coureurs une semelle réactive et confortable lors de leur pratique sportive. Une empeigne en Primeknit peaufine le design. Son aspect en forme de chausson améliore également le confort des amateurs de course mais aussi lors d’une utilisation plus urbaine. La première collaboration jamais imaginée est apparue une semaine après le lancement sous la forme de cinq paires commercialisées au sein du « Ultra Boost Collective ». Plusieurs autres projets d’envergure ont également été imaginés ces dernières années avec des boutiques influentes ainsi qu’au sein du programme Parley avant-gardiste.

Une mouture alternative, dénuée de sa cage de maintien en plastique, a vu le jour en 2015 et ne cesse depuis d’être réinventée tandis que des versions modernes, l’Ultra Boost et l’Ultra Boost X, ont fait leur apparition en 2018 et préfigurent le futur de la gamme phare de la marque allemande. Depuis son apparition, la silhouette running a été déclinée dans de nombreux coloris et continue d’être développée avec l’arrivée imminente de l’Ultra Boost 5.0, sa cinquième évolution. Elle reste l’une des paires de l’équipementier les plus populaires et est considérée comme une chaussure de running parmi les plus efficaces jamais imaginées.

Carhartt WIP Fall 2020